conseil en ergonomie
conseil en design UX
architecture de l'information

Méthode de conception centrée utilisateur

icone iafactory

IAFACTORY utilise la méthode de conception centrée utilisateur : iafactory prend en charge l'analyse du contexte d'utilisation et la modélisation des solutions de conception. L'évaluation de l'expérience utilisateur est confiée à des partenaires externes pour garantir la neutralité des contributions du public d'utilisateurs.

1. ANALYSE

méthode d'analyse
analyse stratégique, audit de l'existant, vision concurrentielle

2. CONTENU

méthode de conception éditoriale
stratégie éditoriale, architecture de l'information, SEO

3. CONCEPTION

méthode de conception fonctionnelle
experience design, design de l'interaction, conception fonctionnelle

4. ÉVALUATION

méthode d'évaluation
externalisation de l'évaluation, analyse en situation, test utilisateur

designer l'expérience utilisateur
3 clés pour designer l'expérience utilisateur
conception centrée utilisateur avec IAFACTORY
méthode ux design et gestion de projet
notre vision du design d'expérience utilisateur dans le cycle projet
méthode de design UX et de gestion de projet - IAFACTORY
méthode analyse ux design
nos interventions débutent toujours par une phase d'analyse en amont
méthode d'analyse stratégique - IAFACTORY
méthode d'analyse en conception centrée utilisateur
une bonne phase d'étude permet de mixer des sources diversifiées de datas
méthode d'analyse stratégique - IAFACTORY
méthode conception ux design
après l'analyse vient la conception
méthode de conception éditoriale et fonctionnelle - IAFACTORY
méthode de conception centrée utilisateur
les étapes opérationnelles en conception
méthode de conception éditoriale et fonctionnelle - IAFACTORY
conception centrée utilisateur CCU
la conception centrée utilisateur est une approche plébiscitée
conception centrée utilisateur avec IAFACTORY
conception centrée utilisateur CCU norme ISO
la conception centrée utilisateur est une norme ISO
conception centrée utilisateur - IAFACTORY
conception centrée utilisateur à planifier,
la conception centrée utilisateur doit être planifiée
CCU et UX DESIGN - IAFACTORY
conception centrée utilisateur CCU, analyse
l'analyse dans la méthodologie de conception centrée utilisateur
CCU et UX DESIGN - IAFACTORY
conception centrée utilisateur CCU, conception
la conception dans la méthodologie de conception centrée utilisateur
CCU et UX DESIGN - IAFACTORY
conception centrée utilisateur CCU, l'évaluation
l'évaluation dans la méthodologie de conception centrée utilisateur
CCU et UX DESIGN - IAFACTORY
conception centrée utilisateur CCU, démarche rationnelle et flexible
la conception centrée utilisateur est une méthode rationnelle et flexible
méthode de conception centrée utilisateur avec IAFACTORY
conception centrée utilisateur CCU, analyser, concevoir, évaluer
analyser, concevoir, évaluer
méthode de conception centrée utilisateur avec IAFACTORY
le mythe de la conception centrée utilisateur CCU,
le mythe de la conception centrée utilisateur
méthode de conception centrée utilisateur avec IAFACTORY
l'utilisateur n'est pas le concepteur, ux design
user is not designer
conception centrée utilisateur avec IAFACTORY
conception centrée utilisateur CCU, concevoir c'est choisir
limite de la conception centrée utilisateur : concevoir c'est choisir
conception centrée utilisateur avec IAFACTORY

Conception centrée utilisateur et UX design

3 clés pour designer l'expérience utilisateur

Analyser et contextualiser, concevoir, évaluer, c’est le fil rouge de la méthode de conception centrée utilisateur dans une approche de design d’expérience. Nous allons voir les grandes étapes du cycle de la conception centrée utilisateur… On dispose d’un arsenal d’outils et de techniques relativement riche, il convient donc d’adapter la méthode aux spécificités de chaque projet. Et il faut également que la méthode de conception centrée utilisateur s'inscrive harmonieusement dans la méthodologie de gestion de projet.

On peut dire que les méthodes de design d'expérience utilisateur s'appuient très fortement sur le cycle méthodologique de la conception centrée utilisateur, avec ses process et ses étapes. La formule abrégée est CCU pour Conception Centrée sur l'Utilisateur.

La conception centrée utilisateur est plébiscitée

La conception centrée utilisateur est une démarche, un cycle, mais aussi et surtout une philosophie, un point de vue, un parti pris…

La philosophie de la démarche de conception centrée utilisateur repose sur le fait que les utilisateurs finaux (end user) sont les plus à même d’évaluer le produit final. Il s’agit donc de rééquilibrer la conception du projet autant sur les besoins de l’utilisateur que sur les exigences du commanditaire.

C’est une méthode également utilisée dans le marketing et le design au sens général, et qui dans la sphère digitale semble faire consensus pour bons nombres d’experts de la conception de produits digitaux (Peter Morville, Jesse James Garett, Dan Norman, Amélie Boucher, Aarron Walter).

C’est enfin une méthode qui d’après plusieurs études réalisées par l’institut Nielsen (Jakob Nielsen) permet de réaliser d’importants gains de productivité dans la conduite du projet (notamment moins de correction post mise en ligne…).

Norme iso 9241-2101 - conception centrée utilisateur

La norme ISO 9241-2101 qui remplace la norme 13407:1999 définit le processus de conception centrée sur l’opérateur humain pour les systèmes interactifs… C'est la définition que vous trouverez sur le site des standards ISO : iso.org.

Le fait de normer et de standardiser peut avoir un côté rassurant, mais c'est aussi une façon d'appauvrir le réel. Pour moi, il y a peu d'intérêts sur la question. Mais il faut toutefois relever cette norme.

Concrètement, il s’agit d’un enchaînement d’étapes qui permet de déterminer les exigences auxquelles un projet doit répondre pour être considéré comme « centré sur l’humain ». Ce cycle et cette méthodologie de conception centrée sur l'utilisateur s’articule autour de 4 grandes étapes :

  • 1. La compréhension du contexte d’utilisation.
  • 2. La compréhension des besoins utilisateurs.
  • 3. La recherche de solutions de conception.
  • 4. L’évaluation des solutions de conception.

Si après l’évaluation, le produit satisfait aux exigences souhaitées, on considère que l’objectif est atteint. Sinon, on recommence le cycle.

Planifier la méthodologie de conception centrée utilisateur

On parle du cycle de la conception centrée sur utilisateur, c’est une démarche et il convient de l’adapter à chaque projet… Chaque projet étant différent, le cycle de conception centrée utilisateur doit donc être adapté aux spécificités du projet, en fonction des délais et du budget et des impératifs de qualité (vaste notion...).

Il convient de déterminer le temps et les moyens à consacrer à chaque étape du cycle. D’une manière générale, les 4 grandes étapes du cycle correspondent à 3 temps de travail :

  • 1. Analyser.
  • 2. Concevoir.
  • 3. Evaluer.

Mesurer l'expérience reste un concept parfois vaseux. Il faut déterminer des indicateurs de mesure et accepter la partie subjective de l'expérience. Tout n'est pas rationnel, n'en déplaise à l'approche scientifique stricte.

Phase d'analyse dans la conception centrée utilisateur

Il s’agit de recueillir les datas sur le contexte et l’utilisation (1) pour ensuite formuler un diagnostic et définir les objectifs (2)…

  • 1. Compréhension du contexte d'utilisation
    Comprendre et spécifier le contexte d’utilisation : cela consiste à étudier la cible, ses caractéristiques, ses objectifs, son environnement. Il s’agit d’identifier les grandes typologies d’utilisateur, leur besoin, leur matériel…
  • 2. Compréhension des exigences utilisateurs
    Comprendre et spécifier les exigences utilisateurs : cela revient en quelques sortes à établir un diagnostic des données recueillies, pour être en mesure de déterminer les objectifs et préparer le travail de conception…

Phase de conception et de design

Sur la base du diagnostic, on va modéliser des solutions de conception susceptibles de répondre aux objectifs identifiés.

  • 3. Recherche des solutions de conception
    C’est le travail complexe de structuration du chaos qui débute alors. Le concepteur se base sur ses compétences pour faire converger les exigences de l’annonceur avec les besoins de l’utilisateur, en veillant à respecter les grands principes d’ergonomie, et ceci dans le cadre des contraintes projets (coût, qualité, délais, technologie). Ce travail de conception débouche en principe sur un prototype, qu’il s’agit de tester dans la dernière étape d’évaluation.

Phase d'évaluation de l'expérience

En fin de cycle, on réalise un test pour vérifier si l’expérience de l’utilisateur est suffisamment satisfaisante pour lancer le site ou la production (pour simplifier).

  • 4. Evaluation des solutions de conception
    Sur la base des prototypes créés (ou du produit fini s’il n’y a pas eu d’étape de prototypage), on va confronter la solution au contexte d’utilisation et vérifier la bonne adéquation du produit à son public, par le biais de tests utilisateurs.

L’identification des axes d’optimisation donne lieu à une priorisation. L’équipe projet fait l’arbitrage pour déterminer si les objectifs sont satisfaisants, auquel cas le produit peut être lancé, sinon, on repart pour un nouveau cycle de travail (plus court), pour corriger le tir…

La CCU : une démarche rationnelle et flexible

Le cycle de conception centrée utilisateur sera adapté au travers des techniques et outils les plus pertinents, fonction du projet, des objectifs et du budget…

Au fond, l’intérêt de la conception centrée utilisateur réside sur ses 3 axes très opérationnels centrés autour de l’ANALYSE, la CONCEPTION et L’ÉVALUATION… C’est une démarche et non une méthode dogmatique, elle est flexible, on peut l’adapter, et elle est facile à déployer. Et surtout, elle donne souvent de bons résultats, car l'approche est ouverte et rigoureuse.

Les limites de la conception centrée utilisateur

  • L'utilisateur n'est pas le designer - concepteur
    Première idée, ce n’est pas parce que la conception est centrée sur l’utilisateur que l’utilisateur fera les choix de conception à notre place.
  • Concevoir c'est choisir
    Dans la lignée du précédent point, vient toujours le moment où le concepteur doit opérer des choix. La science utilisateur a donc ses limites lorsqu’il s’agit de traduire une liste à puces d’objectifs en interface fonctionnelle.
  • En théorie c'est facile
    Même une fois les datas recueillies, la partie est loin d’être gagnée et la gestion de la conception/création peut s’avérer complexe… Qui plus est, il y a toujours un décalage entre les étapes schématiques et la réalité projet faite de mails, d’appels téléphoniques, de réunions…
  • Le client n'a jamais le temps
    Malgré l’apparente logique de la démarche, tous nos clients ne sont pas prêts à investir le temps (et l’argent) dans ce type d’approche…
  • Une issue incertaine
    Malgré la finesse des études réalisées en amont, on ne peut jamais être 100 % certain du succès que rencontrera un produit… On peut invoquer les propos de Steve Jobs : C'est très dur de fabriquer des objets pour une catégorie de gens. La plupart du temps, les gens ne savent pas ce qu'ils veulent avant que vous le leur montriez.
  • Une conception juste, ou juste de la conception ?
    Enfin, la CCU, c’est plus un process de conception, qu’une méthode holistique et exhaustive (voire totalisante) de la gestion de projet… Sur le principe des poupées russes, la CCU prend corps dans une gestion de projet rigoureuse (cf. NORME ISO : la planification de la conception centrée utilisateur est la première étape du cycle). Que ce soit en mode ninja ou en mode commando, que le timing projet soit généreux ou très serré, la réussite de la conception centrée utilisateur réside dans la capacité du chef de projet à en intégrer le cycle dans l’environnement projet…

UX design et conception centrée utilisateur

Dernier bémol et non des moindres, la conception centrée utilisateur et les méthodologies du design d'expérience utilisateur ne sont pas empathiques. On ne vit pas dans un monde de bisounours, et le processus est orienté sur le business.

Dans la plupart des cas, les contributions des utilisateurs ne font pas le poids lorsque les intérêts financiers de l'entreprise sont sur la table.

Il faut donc démystifier l'UX design, qui n'est ni plus, ni moins, qu'une des multiples sous-couches des méthodes de Marketing (adapter le produit au consommateur).

auteur Julien Muckensturm iafactory
linked in julien muckensturm
Plus d'info sur IAFACTORY
IAFACTORY
services d'analyse et de conception d'interface utilisateur, modèle et formation elearning.
services iafactory
IAFACTORY
résultats et performances des interventions en conception et design d'expérience utilisateur
résultats iafactory
IAFACTORY
porfolio UI design pour visualiser des exemples de travaux menés par le studio IAFACTORY
porfolio ui design